Notre magasin Tissus Papi de Roubaix : hors du temps mais toujours présent

Notre magasin Tissus Papi de Roubaix : hors du temps mais toujours présent

Ces derniers temps, nous avons reçus quelques retours négatifs sur notre magasin. Pas assez grand, aux allées trop étroites, dans un désordre constant, au temps d’attente trop long etc, et je vous cache les mots les moins désirables.

A mon tour, à moi de hausser un peu la voix, puisque certains s’amusent véritablement sur les commentaires lâchés à l’emporte pièce. Des commentaires parfois rapidement supprimés par leurs créateurs, mais Internet n’oublie rien et le mal est fait. Nous recevons tous les commentaires par mail, et certains font véritablement mal au cœur. Non pas des dizaines de commentaires, quelques uns, juste assez pour blesser.

Alors oui chez Papi nous sommes loin des boutiques actuelles, lisses et bien rangées. Ces boutiques faites de carrelage blanc et de néons surpuissants, de têtes de gondoles et de promotions exceptionnelles qui n’en sont pas. Chez Papi, nous bossons comme nous bossions il y a 60 ans, quand mon grand-père est arrivé de Sicile avec le courage comme seul bagage.

Papi, il faut le prendre comme il est, un peu vieillissant, un peu suranné. Il faut prendre son temps avec lui, il faut prendre du temps chez lui.

Je ne suis pas là pour défendre Papi, ce magasin qui m’a vu grandir, je suis là pour situer à nouveau Papi dans le paysage. Les petites boutiques comme la nôtre sont rares, les centre-villes se désertifient, le commerce peine et Amazon détruit l’économie. Mais Papi est toujours là, fidèle à lui même depuis 40 ans, 60 ans même. Je vous le dis, je ferai tout pour que Papi reste comme il est, fidèle à lui même dans le paysage économique actuel. Je me battrai jusqu’au bout.

Alors, oui, le magasin pourrait être rafraîchi un peu, et quoi ? Depuis des années, nos jours de fermeture se comptent sur les doigts de la main. Les jours de fermeture que nous nous sommes octroyés l’ont été pour la perte de nos êtres chers, excusez du peu. Nous n’avons jamais fermé le magasin en juillet/août depuis une décennie, étant toujours là pour vous, toujours présents, toujours ouverts. C’est ça Papi.

Au soir, il n’est pas rare que nous ouvrions une boîte de chocolats pour nos clients et nous. On est comme ça. Vous passez au bureau, on vous propose un café, un verre d’eau. Cette boutique, ce nom « Papi », c’est nous qui l’avons fait, avec du temps, de la patience, de l’effort et du courage. Je ne nous jette pas des fleurs, bien d’autres bossent autant que nous mais quand vous venez chez nous au magasin, c’est comme si vous veniez chez nous à la maison. Je suis chez moi au bureau, je suis chez moi au stock, je suis chez moi au magasin. Et quand vous êtes avec moi, avec nous, vous êtes chez moi, chez nous. J’espère que vous me comprenez.

On se plaint aussi que nos allées sont trop étroites. C’est le jeu d’un petit magasin à taille humaine.  Je me rappellerais toujours comment maman, Angelo et Simon se sont démenés lorsqu’une personne à mobilité réduite est arrivée au magasin. Vous n’imaginez pas comment tout a été fait pour que cette personne puisse être servie avec dignité. J’ai vu le magasin de mon enfance rangé en cinq minutes, allées élargies et une personne de notre équipe dédiée à cette personne. C’est ça Papi. Et le petit tabouret rouge à côté de la caisse, il est là pour vous, femme enceinte, personne âgée. Un moment de pause, dans un incroyable désordre, avec une véritable chaleur humaine. Je ne veux pas perdre cela.

Papi, c’est un petit vieux par définition, il faut prendre son temps avec lui. Si vous souhaitez un tissu rapidement, sans perdre du temps dans les embouteillages ou à trouver une place de parking, la boutique en ligne TissusPapi.com est là pour vous, avec la plupart de ses collections exclusives. Notre seconde équipe est là pour vous, par téléphone, par mail, via les réseaux sociaux pour vous conseiller, vous guider, vous orienter. Nos clients sont à 97% très satisfaits de notre travail : vous êtes le seul juge de notre travail en ligne.

Par ses multiples facettes, je suis fier de faire partie de cette famille, de cette enseigne qui a bien changé depuis mon arrivée je dois le dire. Il reste beaucoup de travail mais en 7 ans, nous avons su nous adapter à l’e-commerce, aux réseaux sociaux. Les colis de la boutique en ligne étaient disponibles au magasin bien avant que les FNAC, Darty et Décathlon s’y mettent. Nous vous proposons même la livraison de nos colis sur les marchés auxquels nous participons. Bientôt nous proposerons la livraison de nos colis à vélo sur la partie est de la métropole lilloise, Lille comprise.  Nous avançons. Chez Papi, on a même fait Paris-Roubaix avec notre propre équipe, assuré une campagne street-art avec des homards collés sur les murs de la ville, lancé un tissu I Love Rbx et nous sommes une des seules entreprises françaises a avoir un traditionnel géant, c’est dire !

Chez Papi, nous nous sommes toujours adaptés à la tendance, nous nous sommes toujours bougés les fesses pour trouver le tissu qu’un client cherchait, nous avons toujours cherché le meilleur prix.  Vous voulez être certaine, certain de ça ? Je vous invite donc à venir nous rendre visite au 10 rue la Fontaine à Roubaix. Venez nous voir, on discutera si on a le temps, au pire on échangera un sourire.

Aujourd’hui, Papi c’est une famille, six salariés, une boutique en ville et une boutique en ligne. Et « mon » Papi est certainement ma plus grande fierté.

Je vous demande maintenant d’excuser un peu la longueur de mon propos, au pire ma maladresse, j’avais comme besoin de remettre l’église au centre du village, de crier haut et fort mon amour à Papi et d’assurer la transmission d’un message familial.

Merci à vous de votre confiance, votre fidélité, de vos sourires, de vos mails et commentaires profondément gentils. Vous n’imaginez pas comme ils sont forts de soutien.

A très bientôt,
Jean-Charles Huvelle
Troisième génération des Tissus Papi

Tellement intemporel et tellement tendance : le tissu Vichy noir et blanc !

Tellement intemporel et tellement tendance : le Vichy noir et blanc !

Il fait partie des tissus les plus vus depuis des années, des décennies, mais reste malgré tout un intemporel toujours tendance. Il est même un des seuls noms de motifs que le grand public connaisse : le Vichy.

Cette année et l’an dernier, le tissu Vichy a fait son retour en force. On n’a pu voir toutes les couleurs de Vichy se montrer dans le dressing, sur les tables de coupe et les vitrines mais celui aux tons noirs et blancs a assurément tenu le haut du panier et vos faveurs. Continuer la lecture de « Tellement intemporel et tellement tendance : le tissu Vichy noir et blanc ! »

Tissus Papi engage son équipe à Paris-Roubaix

Tissus Papi à Paris Roubaix

Tissus Papi s’engage pour le Paris-Roubaix

Tissus Papi, entreprise familiale spécialisée dans le tissu et fondée à Roubaix depuis bientôt 40 ans, s’engage à la célèbre course cycliste Paris-Roubaix. Un engagement symbolique sur le Paris-Roubaix Challenge, la course amateur qui aura lieu le samedi 13 avril, 24 heures avant la course professionnelle.

L’arrivée de l’équipe bleue et blanche est prévue vers 12h au cœur du mythique vélodrome de Roubaix.

Après une première participation en solo l’an dernier, Jean-Charles Huvelle, dirigeant de la boutique en ligne TissusPapi.com et cycliste amateur, réitère l’opération. Cette fois, c’est en équipe qu’il se présente au départ de la Reine des classiques, samedi 13 avril. « Paris-Roubaix c’est Paris-Roubaix. L’an dernier, en solo, ce fut difficile mais la joie et l’émotion furent extraordinaires durant toute la course. Après l’arrivée, une fois l’émotion passée, j’avais déjà en tête une nouvelle participation. C’est chose faite, l’enfer du Nord nous voilà! »

Sur cette édition 2019, le trentenaire ne sera pas seul au départ. Pour combattre les difficiles pavés de la Région Hauts-de-France, TissusPapi.com sera donc représenté par une petite équipe de 4 coureurs. Jean-Charles sera accompagné de ses trois amis de longue date : Thomas Boulenger, Benjamin Hanquiez et Jonathan Her. Ensemble, ils porteront fièrement les couleurs de l’entreprise roubaisienne, découvrant la classique de printemps qu’est Paris-Roubaix, l’enfer du Nord. Une première pour les trois nouveaux équipiers.

« C’est une grande joie pour nous d’être présents au Paris-Roubaix Challenge » témoigne Jean-Charles. «  Le Paris-Roubaix est une course historique, un monument du cyclisme et du sport, ainsi qu’une page importante pour notre cité aux 1000 cheminées. Roubaix c’est le cyclisme, Roubaix c’est le tissu, c’est donc un acte fort pour nous d’être ici, alliant les deux grands symboles du vélo et du textile. Nous serons engagés aux allures d’une équipe professionnelle, avec nos moyens, notre façon de faire. Le cyclisme est un sport difficile, âpre, où l’effort est incroyable, qui plus est sur les pavés ! Un sport dont la notion de travail est importante pour arriver à un résultat, une notion qui se révèle être notre quotidien chez Papi depuis trois générations. »

Paris-Roubaix Challenge2019 : le maillot des Tissus Papi est révélé !
Paris-Roubaix Challenge 2019 : le maillot des Tissus Papi est révélé !


Sur le maillot, Tissus Papi en trois générations

Sur le maillot de l’équipe TissusPapi.com, trois années phares sont apposées à côté du logo bleu et blanc. 1957, 1981, 2013. La première année, 1957, est l’année d’arrivée en France de Gaetano Ferrante, fondateur de Tissus Papi et grand-père de Jean-Charles. Il avait alors quitté la Sicile en quête d’une vie plus belle pour lui et sa famille grandissante. 1981 est l’année d’ouverture du magasin de la rue La Fontaine et 2013 est l’année d’ouverture de la boutique en ligne TissusPapi.com. Trois années comme un passage de témoin, une suite logique pour l’entreprise familiale.

Sur le maillot aux tons bleus et blancs, nous retrouvons Gaetano Ferrante, fondateur de Tissus Papi, esquissé par l’illustratrice Morgane Carlier, avec qui l’entreprise roubaisienne collabore régulièrement pour la réalisation des motifs de ses tissus. Sur les manches des maillots, c’est le motif maison Sakura qu’on trouve, aux fleurs de cerisier japonais très tendance. Enfin, nous trouvons aussi le rouge et noir du logo I LOVE RBX car l’entreprise familiale clame haut et fort son appartenance à la cité roubaisienne. Petit point d’honneur, les équipements de l’équipe sont fabriqués en France, par les Vêtements Gautier, à Aix en Provence.

« En un maillot, ce sont bien toutes les générations des Tissus Papi qui sont représentées. » commente Jean-Charles. « Ce maillot, c’est tout nous. Il y a le bleu qui nous suit depuis toujours, celui de la porte en bois de notre magasin historique. Il y a Roubaix avec le soutien de I Love Roubaix, il y a nos trois années et puis il y a mon grand-père, bien illustré. C’est un maillot collector avant même sa production ! » sourit le dirigeant.

Paris-Roubaix Challenge 2019 : le maillot des Tissus Papi est révélé !

La Reine des Classiques

Neuvième édition du nom, le Paris-Roubaix Challenge est la course amateur de Paris-Roubaix, disputée 24 heures avant la classique professionnelle. Sur cette course où plus de 6000 concurrents sont inscrits, trois parcours sont proposés : 70 km, 145 km et 172 km.

L’équipe TissusPapi.com disputera le petit Paris-Roubaix, long de 70 kilomètres, et fort de 7 secteurs pavés dont Camphin-en-Pévèle, le Carrefour de l’Arbre et Willems à Hem. Symboliquement, le dernier secteur pavé se fera à Roubaix même, sur le passage Charles Crupelandt, du nom du seul Roubaisien ayant remporté Paris-Roubaix, en 1912 et 1914. D’un vélodrome à l’autre, la classique roubaisienne verra son départ donné face au Vélodrome couvert régional Jean Stablinski, pour une arrivée au cœur du Vélodrome André Pétrieux, le mythique vélodrome de Roubaix.

Durant cette journée du samedi 13 avril et 24 heures avant les professionnels, l’équipe TissusPapi.com passera là où l’histoire s’est écrite par les plus grands cyclistes mondiaux : Eddy Merckx, Roger De Vlaeminck, Marc Madiot, Tom Boonen, Peter Sagan et bien d’autres. Comme un rendez-vous avec l’histoire, l’émotion promet d’être à son comble. « Arriver à Roubaix, avec le maillot Tissus Papi sur le dos, bien accompagnés sur le vélo et soutenus par nos familles, proches et amis, cela promet d’être un grand moment. L’an dernier, les frissons étaient déjà là, cette année, je ne doute pas qu’il seront toujours présents lorsque nous entrerons sur le vélodrome de Roubaix », se confie Jean-Charles.

Samedi 13 avril 2019, l’arrivée de l’équipe bleue et blanche est prévue vers 12h au cœur du mythique vélodrome de Roubaix.

L'enfer du nord nous attend !
L’enfer du nord nous attend !

 

A voir aussi :

La visuel du maillot (JPEG HD) : drive
Le communiqué en ligne : http://www.tissuspapi.com/actu/tissus-papi-engage-son-equipe-a-paris-roubaix/

Le parcours du Paris-Roubaix Challenge : http://www.parisroubaixchallenge.com/fr/la-course/parcours
Les infos générales du Paris-Roubaix Challenge : http://www.parisroubaixchallenge.com/fr

TissusPapi.com, la boutique en ligne de Tissus Papi : http://www.tissuspapi.com

Simon, le géant roubaisien des Tissus Papi

Depuis 2017, Tissus Papi a son géant.

Mais les géants, c’est quoi ?

Cette tradition des géants existe depuis le Moyen-Âge dans le Nord de la France ou en Belgique. A chaque fête de la ville, du village ou du quartier, le géant sort au grand jour pour défiler, pour danser auprès des petits comme des grands.

Chaque carnaval, chaque braderie, chaque kermesse, foire, fête est une bonne raison de sortir le géant. Il peut être petit (2/3 mètres) comme bien plus grands (5 ou 6 mètres !), il peut être porté à bras d’hommes comme le veut la tradition, ou monté sur un châssis roulant.

Beaucoup de villes et villages des Hauts de France et de Belgique ont leurs géants. Petit tour de la région.

Tout d’abord à Roubaix, vivent les géants Catherine (1911), Jean Louis le Tisserand (1911), Tartoriz (1948) mais c’est Pierre de Roubaix (depuis 1911) qui est le géant principal de notre cité, en hommage au seigneur Pierre de Roubaix qui fit du petit village de Roubaix une grande ville prospère de la région au XVème siècle. En 2017, arrive un nouveau géant, mais nous verrons cela plus tard dans l’article.

Plus loin, la ville de Bailleul a son géant, nommé Gargantua, depuis 1853. Il est présent lors des manifestations des Carnaval, dimanche gras et mardi gras. A Cassel, les géants sont de véritables stars ! Reuze Papa a bientôt deux siècles (1827) et Reuze Maman l’a rejoint en 1860. On trouve un autre couple de géants importants à Douai, où Monsieur et Madame Gayant portent fièrement les couleurs de la cité du même nom.

Les géants du nord – © Photo Damien Langlet – OT de Douai

Lille a une quinzaine de géants, logique pour la capitale régionale ! Parmi les plus célèbres, on retiendra le géant Raoul, pour Raoul de Godewaersvelde, créé en 1982, mascotte du centre ville et le géant Ronny Coutteure, lancé en 2015. Deux personnages hauts en couleur de notre région ! Pour finir ce petit tour des Géants du Nord, la petite ville d’Halluin a par exemple 4 géants. Hilaire à l’église de Saint-Hilaire (1968), Alphonsine à l’église de Saint-Alphonse (1968). Ils sont les parents de Louise Marie (2001) et P’tit Baptiste (1973). Pour la petite histoire, Petit Baptiste n’a pas pris le nom de sa paroisse du Colbras. En effet, il ne pouvait s’appeler Fièvre, du nom de l’église Notre dame des Fièvres, alors c’est le café en face de l’église qui a donné son nom : p’tit Baptiste était né.

Enfin, beaucoup de géants représentent de profession. Le village de Godewaersvelde, dans les Flandres, sur la frontière belge a son géant Henri le Douanier, créé en 1994. Fort logiquement, il est accompagné de Dick le Chien douanier, créé en 2001.

Henri le douanier, géant de Godewaersvelde
Henri le douanier, géant de Godewaersvelde
Simon notre géant, avec toute la petite famille Papi 🙂

Un géant pour Papi

Suite à la proposition d’Alain Merlin, en charge de l’animation, des fêtes et des cérémonies de la ville de Roubaix, Tissus Papi a donc son géant depuis 2017. Il est donc le 4ème géant de Roubaix. Pour nous représenter, c’est Simon a été choisi (découvrez le ici en chair et en os!), et comme lui, son géant est apprécié de toutes et tous. Il ne rate pas une sortie, pas un évènement. On l’a par exemple vu lors du marché aux tissus de la Manufacture des Flandres du printemps 2018.

Avec Simon comme géant comme avec Simon notre oncle et frère, nous confirmons l’attachement de notre famille à notre ville, notre territoire, notre région. Les Simon résument au mieux notre philosophie de proximité, d’investissement, avec une empreinte régionale et locale forte pour notre géant, une grande fierté pour nous.

Simon (le géant!), sera donc baptisé le samedi 15 septembre prochain, à l’occasion des 35e journées européennes du patrimoine. L’événement aura lieu sur le parvis de la gare de Roubaix, avec la présence de bien des géants de la région.

Plus d’informations sur le baptême bientôt 🙂

A bientôt,
Jean-Charles

Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi

 

Les cartes Collector Tissus Papi

Bonjour !

Et voici la bonne nouvelle du jour, notre série des cartes postales collector Tissus Papi est arrivée !

C’est une grande joie pour nous de vous présenter cette série limitée, reprenant les codes de notre entreprise familiale. Elles sont été réalisées en interne chez Papi à Roubaix, avec le concours de Morgane Carlier,  pour les deux personnages Papi et Darling. Morgane est une jeune illustratrice dont nous adorons le talent et la finesse de travail. Merci à elle !

Ces cartes sont pour vous, vous les retrouverez dans chaque colis de chacune de vos commandes, quelque soit la valeur de votre panier. On est comme ça chez TissusPapi ! Il y en a 5 différentes pour cette première série 🙂

Une carte vintage, une carte joyeuse, une carte Papi, une carte Darling et une carte moderne, voici notre quinté gagnant du jour. A chaque style son merci, à chaque merci son style particulier, pour que chacun et chacune s’y retrouve.

Belle journée à vous,
Jean-Charles