PANTONE 19-4052 Classic Blue : l’intemporel bleu roi élu couleur de l’année 2020

pantone couleur de l'année color of the year 2020

C’est une habitude, une récurrence chez Papi : tous les ans, nous fêtons l’arrivée de la couleur de l’année.

L’an dernier, c’était le corail LIVING CORAIL qui avait reçu le titre sacré. Cette année, ou plutôt pour l’an prochain, c’est le bleu Classic Blue qui a été élu couleur de l’année. « Classic blue » 19-4052 la couleur Pantone de l’année 2020. Une teinte bleue intemporelle et durable, intemporelle dans sa simplicité, qui incite à la réflexion, soulignant notre désir de fondations fiables et stables sur lesquelles nous baser pour entrer dans une nouvelle ère.

Continuer la lecture de « PANTONE 19-4052 Classic Blue : l’intemporel bleu roi élu couleur de l’année 2020 »

Mais l’indigo, c’est quoi ?

Si je vous dis indigo, vous allez sans doute penser à un arc-en-ciel (cette couleur entre le bleu et le violet)… ou peut-être à la couleur de votre blue jean.

Mais quelle est l’origine de l’indigo ?

Et comment est-il apparu dans notre vocabulaire ?

L’indigo est en fait un pigment bleu foncé, extrait des feuilles et des tiges de l’indigotier. C’est l’un des pigments les plus anciens à être utilisé dans la teinture de vêtements.

L’indigo fut importé en Europe depuis l’Inde dès l’Antiquité. Les Grecs et les Romains le considéraient comme un produit de luxe. On l’a même appelé l’or bleu.

Or à cette époque, la seule teinture naturelle bleue à pouvoir être produite et donc utilisée en masse en Europe est le pastel des teinturiers.

C’est avec la découverte de la route des Indes au XVe siècle, par l’explorateur Vasco de Gama, que débutaient l’importation et l’utilisation à grande échelle de l’indigo en Europe. Considéré comme étant plus puissant et plus intense, il supplantait ainsi le pastel.

Les autres colorants bleus étaient rares, chers, insolubles (et se fixant à la surface de l’objet) et ne permettaient pas de teindre les tissus : l’azurite est un minéral, le bleu égyptien un verre coloré de cuivre, l’outremer du lapis-lazuli broyé, le smalt un verre coloré au cobalt, le bleu de Prusse le premier bleu synthétique découvert en 1706. Tous furent principalement utilisés en peinture.

Dès 1880, Adolf von Baeyer et Viggo Drewsen proposent la première méthode de synthèse de l’indigotine à partir du 2-nitrobenzaldéhyde et de l’acétone : c’est le début de la fin de l’indigo véritable.

Aujourd’hui, l’indigo véritable ou naturel n’est quasiment plus utilisé, remplacé par l’indigo de synthèse.

Vous avez le blues ? L’occasion de voir ou revoir l’un des films de notre playlist.

L’indigo au cinéma :

  • Trois Couleurs – Bleu
  • Le Grand Bleu
  • Avatar
  • L’Ange Bleu
  • Blue Velvet
  • La Vie d’Adèle
  • Pierrot le Fou

Découvrez nos jean, chambray et indigo !