Un Citroën HY Tissus Papi ? On en rêve !

citroen type HY tube tissus papi

Après notre Renault 4 camionnette, on aurait bien envie de passer un cap, encore ! Alors pourquoi pas faire un nouveau bond en arrière ? Un retour vers le futur, mais sans la De Lorean. L’idée serait alors de passer de la Renault 4 au Citroën HY, sans laisser tomber notre R4 bien sûr. On passerait alors du cœur des années années 80 aux années 1950-1960, même si ce fabuleux utilitaire Citroën a été produit jusqu’en 1981.

Citroën HY

Il s’agit là d’un modèle très français, symbole de notre histoire commune. Quelle entreprise exerçant durant les trente glorieuses n’avait pas son HY ? Quel artisan n’avait pas son HY ? Cela dit, il y avait une petite bataille avec la Renault Estafette. A l’époque, on aimait le HY ou l’Estafette. Aujourd’hui, les deux ont nos regards affectueux, notre attention, notre amour presque !

Alors, ce HY, on en ferait bien notre nouveau véhicule publicitaire et utilitaire car le principe n’est pas de mettre les vieux objets au musée mais bel et bien de s’en servir, de les faire vivre. Ce qui est d’ailleurs le cas de notre Renault 4 camionnette aux couleurs des Tissus Papi. Elle ne rechigne pas à la tâche. Nous ne la changeons pas à l’extrême, mais elle sert bien pour de petites livraisons expresses par exemple. A l’inverse, elle a aussi son heure de gloire et de repos lors des manifestations réservées aux voitures anciennes. La belle vie pour elle, si bien qu’on se verrait bien lui amener un bon vieux copain HY ! Un premier visuel est disponible sous cet article, d’autres photos sont présentes ensuite pour vous présenter au mieux ce qu’est un « H ».

Pour la petite histoire, le Citroën HY a été produit à 473 289 exemplaires, à Paris, au coeur de l’usine de Javel, puis à Aulnay-sous-bois, au nord de l’Île de France. Si vous souhaitez plus d’informations sur le Citroën HY, nous vous conseillons de suivre l’article consacré à ce fabuleux utilitaire sur le site de Citroën Origins, qui reprend tous les modèles mythiques de la marque aux chevrons. On écrirait bien une petite page de l’histoire, nous aussi 🙂

A bientôt,
Jean-Charles

citroen type HY tube tissus papi
Quelle allure ! 🙂
Citroën HY – Photo © Citroën Origins
Citroën HY – Photo © Citroën Origins
Citroën HY – Photo © Citroën Origins
Citroën HY – Photo © Citroën Origins
Citroën HY – Photo © Citroën Origins
Citroën HY – Photo © Citroën Origins
Citroën HY – Photo © Citroën Origins
Citroën HY – Photo © Citroën Origins

 

 

 

 

Simon, le géant roubaisien des Tissus Papi

Depuis 2017, Tissus Papi a son géant.

Mais les géants, c’est quoi ?

Cette tradition des géants existe depuis le Moyen-Âge dans le Nord de la France ou en Belgique. A chaque fête de la ville, du village ou du quartier, le géant sort au grand jour pour défiler, pour danser auprès des petits comme des grands.

Chaque carnaval, chaque braderie, chaque kermesse, foire, fête est une bonne raison de sortir le géant. Il peut être petit (2/3 mètres) comme bien plus grands (5 ou 6 mètres !), il peut être porté à bras d’hommes comme le veut la tradition, ou monté sur un châssis roulant.

Beaucoup de villes et villages des Hauts de France et de Belgique ont leurs géants. Petit tour de la région.

Tout d’abord à Roubaix, vivent les géants Catherine (1911), Jean Louis le Tisserand (1911), Tartoriz (1948) mais c’est Pierre de Roubaix (depuis 1911) qui est le géant principal de notre cité, en hommage au seigneur Pierre de Roubaix qui fit du petit village de Roubaix une grande ville prospère de la région au XVème siècle. En 2017, arrive un nouveau géant, mais nous verrons cela plus tard dans l’article.

Plus loin, la ville de Bailleul a son géant, nommé Gargantua, depuis 1853. Il est présent lors des manifestations des Carnaval, dimanche gras et mardi gras. A Cassel, les géants sont de véritables stars ! Reuze Papa a bientôt deux siècles (1827) et Reuze Maman l’a rejoint en 1860. On trouve un autre couple de géants importants à Douai, où Monsieur et Madame Gayant portent fièrement les couleurs de la cité du même nom.

Les géants du nord – © Photo Damien Langlet – OT de Douai

Lille a une quinzaine de géants, logique pour la capitale régionale ! Parmi les plus célèbres, on retiendra le géant Raoul, pour Raoul de Godewaersvelde, créé en 1982, mascotte du centre ville et le géant Ronny Coutteure, lancé en 2015. Deux personnages hauts en couleur de notre région ! Pour finir ce petit tour des Géants du Nord, la petite ville d’Halluin a par exemple 4 géants. Hilaire à l’église de Saint-Hilaire (1968), Alphonsine à l’église de Saint-Alphonse (1968). Ils sont les parents de Louise Marie (2001) et P’tit Baptiste (1973). Pour la petite histoire, Petit Baptiste n’a pas pris le nom de sa paroisse du Colbras. En effet, il ne pouvait s’appeler Fièvre, du nom de l’église Notre dame des Fièvres, alors c’est le café en face de l’église qui a donné son nom : p’tit Baptiste était né.

Enfin, beaucoup de géants représentent de profession. Le village de Godewaersvelde, dans les Flandres, sur la frontière belge a son géant Henri le Douanier, créé en 1994. Fort logiquement, il est accompagné de Dick le Chien douanier, créé en 2001.

Henri le douanier, géant de Godewaersvelde
Henri le douanier, géant de Godewaersvelde
Simon notre géant, avec toute la petite famille Papi 🙂

Un géant pour Papi

Suite à la proposition d’Alain Merlin, en charge de l’animation, des fêtes et des cérémonies de la ville de Roubaix, Tissus Papi a donc son géant depuis 2017. Il est donc le 4ème géant de Roubaix. Pour nous représenter, c’est Simon a été choisi (découvrez le ici en chair et en os!), et comme lui, son géant est apprécié de toutes et tous. Il ne rate pas une sortie, pas un évènement. On l’a par exemple vu lors du marché aux tissus de la Manufacture des Flandres du printemps 2018.

Avec Simon comme géant comme avec Simon notre oncle et frère, nous confirmons l’attachement de notre famille à notre ville, notre territoire, notre région. Les Simon résument au mieux notre philosophie de proximité, d’investissement, avec une empreinte régionale et locale forte pour notre géant, une grande fierté pour nous.

Simon (le géant!), sera donc baptisé le samedi 15 septembre prochain, à l’occasion des 35e journées européennes du patrimoine. L’événement aura lieu sur le parvis de la gare de Roubaix, avec la présence de bien des géants de la région.

Plus d’informations sur le baptême bientôt 🙂

A bientôt,
Jean-Charles

Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi
Simon, le géant roubaisien de Tissus Papi

 

L’équipe Tissus Papi : Jean-Charles

Jean-Charles est la cheville ouvrière de la boutique en ligne TissusPapi.com. C’est lui qui l’a lancée, en 2013, lançant Papi sur le digital. Il gère ainsi toute la boutique en ligne, mais aussi la communication et la presse au cœur de l’entreprise familiale roubaisienne Tissus Papi. Il a en charge le service client de la boutique en ligne comme la création des collections, les photos des produits ou les réseaux sociaux.

L’équipe Tissus Papi : Jean-Charles
L’équipe Tissus Papi : Jean-Charles

L’équipe Tissus Papi : Simon

Connaissez-vous Simon ? Il est l’âme des Tissus Papi. Présent depuis toujours, il a commencé à 16 ans sur les marchés de la métropole, devenant cheville ouvrière des achats et ventes chez Papi, du magasin comme de la boutique en ligne. Il est présent tous les après-midis en notre magasin de Roubaix.

Certains l’appellent « Papi », « monsieur Papi », « monsieur Simon », ou encore « Simone » (à prononcer « Simonééé », son prénom en italien 🙂

Aussi, ne le saviez-vous peut-être pas, mais Simon est le géant de Tissus Papi !

L'équipe Tissus Papi : Simon Ferrante
L’équipe Tissus Papi : Simon Ferrante
L'équipe Tissus Papi : Simon Ferrante
L’équipe Tissus Papi : Simon Ferrante
L'équipe Tissus Papi : Simon Ferrante
L’équipe Tissus Papi : Simon Ferrante

 

 

 

 

Tissus Papi : notre père et grand-père illustré

Et voici Gaetano Ferrante, fondateur des Tissus Papi. En plus qu’être notre père et grand-père, d’être présent dans nos cœurs au quotidien, il nous suivra dorénavant dans toutes nos aventures, joliment illustré par Morgane Carlier, illustratrice dont nous adorons le travail.

L’histoire des Tissus Papi

On l’appelle Nono ou Papa, fidèlement représenté ici. L’œil malin, la chemise et la cravate par tous les temps impeccables, les chaussures cirées, c’est tout lui. Car l’histoire des Tissus Papi commence à plus de 2200 kilomètres de Roubaix, en Sicile. Là bas, Gaetano Ferrante est cordonnier. Mais la vie est difficile au sortir de la seconde guerre mondiale et Gaetano achète à crédit bonneterie et mercerie, qu’il revend à la criée, sur les marchés, dans les villages de l’île italienne. Les temps sont durs et dés 1957, Gaetano Ferrante et son épouse Joséphine quittent leur île natale, arrivent à Roubaix, via Grenoble, avec l’envie de mieux vivre qu’en Sicile…

Depuis, 60 ans ont passé, le magasin de Roubaix a été ouvert en 1981, la boutique en ligne TissusPapi.com est arrivée en 2013. Et notre père et grand-père est toujours là.